US Nafarroa handball

Match du 16 février

Seniors
 
Pré-nationale - poule A :  
 Bègles2 - Nafarroa :  33/38.
 
Victoire importante à tous points de vue. Ci-après l'article proposé pour la "vie des clubs" dans le journal Sud-Ouest :
 
"En seniors pré-nationale, Nafarroa l'emporte à Bègles 38/33 avec une équipe très rajeunie, mais bien menée par les "anciennes" dont 2 d'entre elles occupent d'ailleurs les 2 premières places du classement des buteuses de la poule.
Après une saison 2017-2018 frustrante, qui a montré la difficulté à enchaîner 2 montées consécutives, les filles se sont installées en milieu de tableau grâce à 4 victoires obtenues sur leurs 5 derniers matches".
 
Par habitude, et par respect pour toutes les filles, je ne cite jamais de nom. Mais, après avoir suivi sur le banc la victoire en finale de CDF, je me demandais comment des filles de 18 ans, ayant tout gagné au niveau départemental, pouvaient encore trouver de la motivation pour les saisons suivantes. La réponse vient de Bègles et donc du comportement des "anciennes", celles de la finale 2015.
Et, s'agissant des  "anciennes", vous aurez peut-être constaté que les résutats de nos "jeunes" seniors se sont améliorés depuis l'arrivée d'une autre "ancienne" , qui a rapidement trouvé ses marques à Nafarroa...   
 

Bienvenue sur le site de l'US Nafarroa handball

Se licencier
Pour tout savoir sur la nouvelle procèdure de prise de licence

Matches des 9 et 10 février

Seniors
 
Pré-nationale - poule A :  
 Nafarroa - Agen :  29/25.
 
Départementale - Excellence 
Lons - Nafarroa2 :  19/22.
 
Moins de 18 
 
Excellence :
Nafarroa - Irissary :  22/22.
Honneur - poule B : 
Lee Ousse - Nafarroa2  : 20/22.
 
 
Moins de 15
 
Honneur - poule A :
Nafarroa noire - Pau Nousty  :  33/26.
Promotion d'honneur - poule B :
Bosdarros - Nafarroa rouge :  14/15.
Promotion d'honneur - poule A :
Escoubès - Nafarroa jaune :  11/28.
 
 
Moins de 13
 
 Excellence :
Lescar - Nafarroa noire :  37/43.
Honneur - poule B :
Anglet - Nafarroa rouge  :  22/22.
Promotion - poule C :
Nafarroa jaune - Lee Ousse :  21/10.
Promotion - poule B :
Nafarroa rose exempt. 
Promotion - poule A :
 Barzun2 - Nafarroa verte :  41/14.
 
Moins de 11 
 
 Excellence : 
Nafarroa noire - Saint Palais :  12/15.
Promotion d'honneur :
Nafarroa rouge - Saint Palais2 :  17/4.
Promotion - poule A :
Nafarroa jaune -  Saint Pée :  3/24.

 

Les service civique en action.


Leire et Maeva ont voulu vous en dire plus sur la vie interne de Nafarroa. Après l'école de hand, les moins de 13 jaune,  -11 jaune, les moins 18-2, au tour des -13 noire. 
A l'occasion çà décape...

Interview -13 noire

Entraîneurs/éducateurs : Joana Bidart,  Jean-Michel  Etchelet, Evelyne Semerena.
 
COTE COACH
 
    Présentation de l'équipe
A la base c'est une équipe de 13 joueuses de 13 ans. Elles se sont qualifiées en excellence, le plus haut niveau du département. Elles se motivent toutes seules, parce qu'elles ont un bon état d'esprit. Elles sont toutes copines.
On travaille dans une bonne ambiance. Celà se voit car toutes les filles sont très régulières aux entraînements. Elles ont envie de progresser et envie de jouer ensemble. On a établi une règle qui dit que  si une fille ne vient pas à l'entraînement, elle ne jouera pas en match. Depuis qu'on a mis cette règle elles sont toutes là avec l'envie de gagner.
    Quel est votre objectif  ?
En début de saison notre objectif était de se qualifier en excellence. Elles ont fait çà très bien car elles sont arrivées premières du groupe pré-excellence. Maintenant notre objectif est d'arriver au moins en demi-finale et pourquoi pas en finale.  On aimerait être dans les 2 premières équipes du département pour ne pas tomber en demi-finale contre les 1ères et pour avoir plus de chances d'être en finale. 
Que doit être capable de faire une joueuse en fin -13 ? 
Elle doit être capable de jouer sur un jeu tout terrain, elle doit être capable d'attraper le ballon en mouvement, de faire des passes en mouvement, coller sa fille en défense, analyser le jeu en mouvement.
Sur une attaque placée elle doit être capable surtout de faire des ronds de bras et des un contre un, de savoir bien défendre, c'est-à-dire que quand la joueuse en face a le ballon, monter sur elle puis redescendre  pour aider les copines.
A partir de la 3ème phase, on les prépare pour jouer en -15., on ne travaille presque que l'attaque placée. 
  Quels sont les critères qui ont fait que des joueuses sont montées en équipe noire ?
Dès le début de l'année, on avait préparé toutes les -13 2ème année ; étant donné que nous avons 3 équipes de 2ème année, on avait 14 filles en équipe 1, 12 filles en équipe 2, et 14 filles en équipe 3. Donc tous les week-ends des filles bougeaient d'équipe. On voulait les préparer à bouger d'équipe pour pas qu'elles soient surprises si elles venaient à monter ou à descendre.
La sélection des filles s'est faite surtout en défense, en attaque placée. On n'a pas regardé l'attaque mais uniquement la défense. On regardait si les filles, en 1er et 2ème tiers temps, elles collaient bien les filles, et dans le 3ème de rester sur la pointe des pieds, prêtes à monter, prêtes à surgir.
   Quel est l'état d'esprit des joueuses ?
Elles sont motivées, elles sont contentes d'être là, elles ont envie de progresser, envie de gagner. Elles sont très compétitrices, elles sont très demandeuses d'entraînement. Par exemple les gardiennes nous demandent de les faire plus travailler. Si on fait un entraînement pendant les vacances elles sont presque toutes là, et limite si elles sont fâchées si on ne fait pas d'entraînement.
En fin de match, certaines viennent nous voir pour demander ce qu'il a manqué, ce qu'elles devraient faire pour arriver à mieux jouer, pourquoi à un moment on leur a dit de faire çà... 
Pour rien certaines ne rateraient un entraînement.
  Quels sont vos points forts et vos points faibles en attaque placée et en attaque tout terrain  ?
En attaque tout terrain, notre point fort c'est que l'on a des filles rapides, on va très vite vers le but en faisant des passes rapides. Notre point faible c'est la défense, car on joue aussi contre des filles rapides.
En attaque placée, certaines font quelquefois des un contre un pour passer, ce qui sauve le groupe. Nos points faibles, c'est que du coup les autres se reposent sur elles, et aussi c'est la défense.
   Quelles sont les évolutions majeures de l'équipe ?
Elles ont bien progressé. Même si ce n'est pas encore gagné, elles ont bien progressé en défense. En attaque placée, certaines n'osaient pas aller vers le but, alors que maintenant elles osent. Les plus timides du début sont maintenant devenues des leaders. Elles ont réussi à accélérer le jeu.
Par rapport à l'année dernière où nous avions deux équipes hétérogènes, le fait de les avoir mises en 2 groupes homogènes, un groupe jouant mieux que l'autre, celà a permis de voir une très belle progression des deux équipes.
  Un mot pour décrire l'équipe ?
MOTIVEE.

 
COTE JOUEUSES  
 
  Vous préférez l'attaque placée ou tout terrain ?
" Lehenean egiten ditugu pasa gehiago, baina l'attaque tout terrain untsa da ere".
"Placée, mais on est plus nulles en placée".
"Tout terrain parce qu'on a plus d'occasions de marquer".
"Placée parce qu'on court moins".
Emma et Lorena (goals) : "attaque placée c'est plus facile. Elles se lancent de plus loin, elles tirent moins des 6 mètres".
"Dependitzen du zoin postutan ari giren ".
Qu'est ce qui est le plus important dans une équipe ?
"L'esprit d'équipe, la cohésion".
"L'amitié".
"Lorsqu'on est soudées parce qu'on se comprend mieux".
Vous venez au hand pour les copines ou pour la compétition ?
"Pour les deux'.
"Importantea da biziki ere irabaztea !!".
Votre objectif de fin de saison  ?
"Irabazi finala".
"D'aller le plus loin, déjà en demi-finale, si on ne va pas en finale ce n'est pas grave mais de faire de notre mieux".
"De nous amuser".
"Par contre si on arrive en finale on doit gagner".
 Comment sont vos coachs ?
"Trop bien".
"Daniel crie beaucoup".
"Jean Michel il est sympa. Il crie pas...En fait il est très doux parce que à côté Daniel crie beaucoup".
"Joana çà dépend, elle est entre les 2, elles est gentille mais elle crie".
"Evelyne aussi elle crie".
"Tous nos coachs ils crient beaucoup sauf Jean Michel".
  Quand ils crient çà vous fait quoi ?
"Ca dépend ; quand ils ne prennent que nous pour nous crier, çà nous démotive ; mais par contre quand ils crient sur tout le groupe çà nous motive. Mais çà dépend pourquoi".
"En général çà nous booste parce que on a envie de montrer qu'on est capable. Et comme çà ils arrêtent de crier".
  Quelles sont les qualités et les défauts de votre équipe ?'
"Notre défaut c'est la défense, on ne colle pas assez".
"Quand l'équipe adverse elle est molle, on est molle aussi. Et quand elles sont rapides on est rapide aussi".
"En attaque placée notre qualité c'est quand on fait des petites passes et que çà arrive au bon endroit".
"Notre défaut en attaque placée c'est qu'on ne se lance pas assez".
"En attaque tout terrain on fait beaucoup de contre attaques".
"Comme on est petites par rapport à nos adversaires, on fait des passes en bas à rebonds".
  Si vous deviez changer quelque chose dans vos entraînements ce serait quoi ?
"Quand on doit faire des tours de terrain et qu'on a l'impression que les coachs nous oublient, c'est chiant".
"C'est facile pour eux, ils disent de courir plus vite, mais eux ils ne courent pas, ils sont tranquilles en train de parler...".
Quel est votre souvenir préféré ?
"La finale qu'on avait gagné".
"D'être supporters pendant leur finale".
"Les sorties de fin d'année quand on va à la piscine et tout". 
Avant un match comment vous vous sentez ?
" çà dépend soit stressées, soit normales".
"Quelquefois on est molles, pas très motivées".
"Parfois en voyant le nom des équipes on a peur, mais les joueuses ne nous font pas peur".
"Et au contraire les filles font peur alors qu'on n'avait pas peur du nom de l'équipe".
"Et des fois des deux".

 

 

Une salle aux normes, pour des filles hors normes

Autre temps, autre lieu...D'autres championnes...