US Nafarroa handball

Moins 13 rouge

-13 Rouge :
Entraîneurs : Jean Michel Lozano, Polo Bibes et Julie Berhouet.

Côté coach 

  • Présentation de l’équipe :
Elles sont 12 joueuses dans les années des 13 ans. Elles se sont qualifiées en Honneur.
L’ambiance, est très bonne, c’est un bon groupe, je trouve qu’il y a une bonne ambiance. Elles rigolent beaucoup entre elles.
Elles sont solidaires, elles s’encouragent entre elles quand elles sont sur le banc.
Elles sont très motivées et contentes d’être là.
Il y en a deux ou trois qui font monter les autres aux échauffements comme Elsa et tout ça. Elles se font l’échauffement elles même, elles s’auto-motivent, elles veulent faire de la passe à 10 pour être plus vite en action en début du match.

  • Quel est l’objectif de fin d’année ?
Continuer à progresser, en automne elles n’étaient pas du tout au niveau en attaque placée mais là y a vraiment du mieux donc c’est continuer à progresser et à être constante pendant tout le match.
Qu’elles continuent à prendre du plaisir en jouant ensemble.
Si on peut finir 3ème, de toute façon se qualifier c’est impossible, il y a deux équipes qui sont au-dessus.

  • Comment est l’état d’esprit des joueuses ?
Elles sont exemplaires, la preuve c’est que elles sont toujours toutes aux entraînements, sauf maladie elles sont là aux matchs à chaque fois. Elles sont hyper assidues, si elles ne sont pas là elles vont prévenir en avance.
Elles sont heureuses d’être là, elles s’amusent entre elles, c’est un bon groupe.
Par contre je pense qu’elles vont être sur le podium et peut être gagner le temps passé sous la douche après les matchs… et ça c’est très bon signal pour l’état d’esprit d’un groupe.

  • Quels sont les points forts et faibles de cette équipe ?
Forts : l’envie, leur bonne entente.
Dans le jeu, la défense, elles essaient d’être à fond tout le temps.
Faibles : certaines ne croient pas en elles, elles manquent de confiance.
Dans le jeu, elles confondent vitesse et précipitation pendant les montées de balles par exemple. L’attaque placée mais c’est due à leur manque de confiance, en automne personne n’arrivait à se lancer alors que maintenant 3-4 arrivent à le faire.

  • Comment est-ce que les filles ont vécues la refonte de l’équipe ? Le départ de certaines en équipe Noire et l’arrivait d’autre de l’équipe Noire ?
Elles l’ont bien vécu, nous on ressent rien, peut-être qu’entre elles elles en parlent mais elles ne nous le disent pas.
jà au début de l’année on avait à faire à un groupe recomposé, des filles qui venaient de 2 ou 3 groupes, et la mayonnaise a très bien pris, et en début janvier ça a été la même chose.
Peut-être que le souci c’est qu’on aurait dû le faire peut être un peu avant la fin de l’année.
Les deux qui sont arrivées, dès le premier match elles ont été à fond dedans, et donc ça c’est fait naturellement.
Certaines avaient déjà joué avec celles qui sont arrivées donc ça a facilité la chose.



  • Toi qui ne peut pas être présent aux entraînements, comment fais-tu pour préparer les entraînements, préparer les matchs ?
J’appelle souvent les personnes qui font les entraînements donc soit Jean Michel Etchelet ou sinon Joana Bidart. On leur dit ce qui n’a pas été pendant les matchs et ce qu’il faudrait travailler pendant les entraînements. En fin d’entraînement j’essaie de venir si je peux, si je ne peux pas, c’est Polo qui vient.
C’est quand même un peu une difficulté car on ne sait pas trop ce qu’elles ont travaillé pendant les entraînements.
Après on comble ce manque par beaucoup d’appels téléphoniques avec Jean-Michel, comme elle me dit ma femme, Jean-Michel c’est ma deuxième femme…(RIRE).
Joana elle ne peut pas les suivre autant à cause de son travail mais Jean-Michel quand il peut, il essaie de venir les voir jouer, il est présent. Il arrive à suivre un peu les deux équipes, et ça donne confiance aux filles.

  • Qu’est-ce que ça vous apporte de coacher ? Comment vous vivez un match ?
JM Lozano : pour moi en début de saison je le faisais pour coacher ma fille mais maintenant je ne l’ai plus.
C’est un groupe sympa. Ça nous apporte de la joie, c’est le plaisir de partager, de connaître des nouvelles filles qu’on ne connaissait pas avant.
On vit les matchs intensément, à fond.
Polo : moi je compense Jean Michel qui est sous acide pendant un match et du coup moi je suis plutôt sur le banc à m’occuper des filles qui sortent qui sont toujours centrées sur ce qu’elles ont loupé.
Julie : moi j’ai envie de rentrer sur le terrain avec elles et je fais l’échauffement.
Donc on est complémentaires.

  • Un mot pour décrire l’équipe ?
La joie de vivre.


Côté joueuses

  • Quelle est la différence entre l’attaque placée et l’attaque tout terrain ? Que préférez-vous ?
Pour 5 filles « L’attaque placée »
Pour 7 filles « L’attaque tout terrain »
« En placée chacun a son poste »
« En tout terrain on court plus et on a plus de chance de marquer»
Joana et Maika (gardienne) « c’est plus simple en placée, elles ne viennent pas en contre-attaque. Elles tirent de plus loin car la défense arrête les joueuses du coup c’est plus facile »

  • Qu’est ce qui est le plus important en attaque ?
« Il faut se lancer »
« Il faut faire des passes et ne pas aller toute seule »
« Il faut toujours aller vers devant et faire des 1 contre 1 »
« Il faut toujours oser »
« Si on se retrouve lancée devant les buts il faut aller toute seule et ne pas faire la passe aux autres »

  • Qu’est ce qui est une défense efficace ?
« En attaque tout terrain il faut coller sa filles »
« Il faut bloquer la fille dès qu’elle a le ballon en attaque placée »
« Il faut essayer d’intercepter » « Oui enfin on va d’abord essayer d’avoir une bonne défense »

  • Quelles sont les qualités de votre équipe ?
« On s’entend bien, on rigole bien, y a une bonne ambiance »
« Même quand on perd on fait la fête »
« Quand on veut, on peut être sérieuse mais alors vraiment quand on le veut »
« Vu qu’on s’entend bien, déjà c’est plus facile de jouer ensemble »
« Si on s’entend pas bien c’est un peu compliqué, on allait toujours faire la passe à la même personne »

  • Quels sont les défauts de votre équipe ?
« On se concentre pas, on rigole tous le temps, on n’est pas assez sérieuse »
« Les passes, on n’attrape pas les ballons »
« La défense en jeu tout terrain »

  • Quel est votre objectif de fin de saison ?
« La finale, gagner la finale »
« Déjà arriver en demi-finale et après on verra »
« Pour le moment on est troisième, on va essayer d’arriver dans les 2 premières »

  • Comment est votre coach ?
« Trop sympa »
« Il est très émotif, parfois, il saute, il tape sur le banc» (RIRE) 
« Si on assure pas les passes il va commencer à gueuler, il va râler »
« Quand il y a des défauts, il va râler et c’est normal »
« Il fait rentrer toutes les filles et ça c’est bien »
  • Depuis le début de l’année en quoi votre équipe a progressé ?
« Dans les passes parce que au début c’était encore pire »
« En attaque placée, avant on n’osait pas et maintenant de plus en plus on ose »
« Dans certains matchs, en attaque placée, on est bien est dans d’autres matchs on n’arrive pas à jouer »
« En défense on se parle plus et on défend plus »

  • Comment préparez-vous un match ?
« Dans la voiture on mets la musique à fond »
« Quand y a de la musique un danse »
« En voyant une équipe et des adversaires on se dit que elles sont plus fortes que nous mais qu’il faut les gagner, les éclater »
« En voyant une fille je me dis qu’elle paraît forte et du coup ce n’est pas à moi de la prendre » (RIRE)